Destruction des déchets verts

Afin d’éviter toute intervention des secours et de respecter la loi en matière d’élimination des déchets verts, nous vous invitons désormais à amener ceux-ci en déchetterie. Nous ne délivrerons plus d’autorisation de feu car cette pratique est totalement proscrite et que la responsabilité du maire est engagée en cas de départ d’incendie. De plus, cette pratique est polluante pour l’environnement et peut générer de fortes nuisances pour le voisinage.

Réunion publique Natura 2000

Réunion publique Natura 2000

Mme Gallien propose d’organiser des réunions pour la population afin d’informer et relever les remarques. L’assemblée fixe le RDV au vendredi 12 février 2016 à 18h30 à la salle des fêtes de la commune.

Réunion Natura 2000 12-02-16

Lors de la réunion ont été abordés divers sujets concernant la biodiversité.

Retrouvez ces informations sur le diaporama suivant:

http://www.lagripperiesaintsymphorien.fr/wp-content/uploads/2016/02/Reunion-publique_La-Gripperie_09022016_VF.pdf

Consultez le site internet dédié:

http://marais-seudre-brouage-oleron.n2000.fr/

Merci à Gaëlle Kania et Mickaël Vallet pour avoir répondu aux questions du public présent à la suite de la diffusion du diaporama.

Terre Saine

Pour protéger la santé, les ressources naturelles et la biodiversité…

Les pesticides, quels risques ?

Pour la santé : la loi constitutionnelle sur la Charte de l’environnement du 28 février 2005 reconnaît l’influence de l’environnement sur la santé humaine. En 2006, la limitation des pollutions des eaux et des sols dues aux pesticides devient une priorité dans le Plan Régional Santé Environnement Poitou-Charentes. En 2007, le Grenelle de l’environnement propose de réduire l’exposition de la population et notamment des enfants fréquentant les parcs et les jardins en visant une réduction forte et globale des pesticides : interdiction totale d’usage dans les lieux publics (stades, trottoirs, parcs, embellissement des villes, talus et bandes de verdure le long des routes) ou réduction stricte à des produits classés non dangereux.

Pour les ressources naturelles et la biodiversité : les pesticides éliminent tout ou partie des espèces animales ou végétales. Leur toxicité résiduelle, souvent mal connue, participe à la destruction des écosystèmes, à la perte de biodiversité et à la pollution des sols et des ressources en eau. Par exemple, lors d’une pluie, les pesticides sont souvent entraînés sur et dans le sol, vers les caniveaux, les fossés et les cours d’eau. L’eau s’en trouve polluée sur des dizaines de kilomètres et nécessite alors des traitements sophistiqués et coûteux pour son utilisation pour l’alimentation humaine.

La_Gripperie_Saint_Symphorien_Terre_Saine

Comment votre commune peut-elle agir ?

Votre commune peut s’engager dans l’effort collectif de réduction des pesticides en Poitou-Charentes, en adhérant à la Charte Terre Saine « Votre commune sans pesticides ».

Pourquoi signer la Charte Terre Saine ?

Le Plan Régional pour la Réduction des Pesticides adopté lors de l’assemblée générale du Groupe Régional pour la Réduction des Pesticides le 28 juin 2007 fixe les objectifs suivants pour les collectivités de Poitou-Charentes :

  • généraliser les systèmes d’entretien de la voirie minimisant le recours aux pesticides et les techniques alternatives ou complémentaires à la lutte chimique,
  • acquérir les équipements permettant de réduire les pollutions ponctuelles,
  • engager des démarches partenariales,
  • sensibiliser les responsables techniques et mettre en œuvre des formations sur les alternatives et les bonnes pratiques,
  • informer et sensibiliser les habitants pour un nouveau regard sur leur environnement de proximité.

La Commune de La Gripperie Saint Symphorien a adhéré à la charte “Terre Saine” le 12 Décembre 2014 car la santé des Griphoriennes et Griphoriens est une des priorités du Conseil municipal.

La région met à la disposition, de tous ceux qui sont intéressés, des dépliants et des autocollants à retirer à la mairie. L’autocollant peut être apposé sur la boîte aux lettres, le portail… Il valorisera vos choix de réduction des pesticides.

Espace Végétal Partagé

La « préservation du lien social » est un des enjeux du label « Villes et Villages fleuris ». La création de l' »Espace Végétal Partagé », espace de convivialité, correspond à cet enjeu.
Vous trouverez et pourrez ramasser dans cet espace (à droite de la mairie, dans la cour) :

  • des fruits : groseilles, framboises, cassis…
  • des fleurs bio comestibles : capucine, bourrache, bleuet, souci, œillet d’Inde…
  • des plantes aromatiques : menthe, thym, romarin, mélisse, persil*, sauge**, basilic, sarriette, marjolaine…

Vous pourrez également vous enrichir en ramassant de l’oseille… alors partageons !

MERCI aux nombreux jeunes qui ont participé à la création des lettres et des étiquettes : Alexis, Alicia, Amandine, Anna, Audrey, Caroline B, Caroline C, Charlotte, Émilie, Enzo, Hermine, Ménandre, Mélissa R, Mélissa V, Salomé, Stella, Tahia, Yanis R.
MERCI à Monsieur Stéphane VINET qui a installé le bac en bois et découpé les 40 lettres.

MERCI aux touristes Marie-Joëlle et Jean-Michel qui ont participé à la mise en place des lettres

Lire l’article dans Sud Ouest

* Le persil est la plante aromatique la plus employée en cuisine ! Et il ne se réduit pas à une simple garniture d’assiette. Le persil est goûteux et a de nombreuses propriétés diététiques et médicinales. Le principal atout du persil est sa richesse en vitamine C. Il est également une bonne source de provitamine A, de vitamine K, de vitamine B9 et de minéraux comme le calcium, le magnésium, le potassium et le fer. Enfin, le persil renferme une grande quantité d’apigénine, de lutéine et de bêtacarotène qui sont de puissants antioxydants.

** La sauge donne une note méridionale à vos méli-mélo de légumes, et accompagne avantageusement les plats de fèves, haricots, pois, lentilles… avec une action digestive semblable à celle de la sarriette. Cette action contre la flatulence peut être utilisée astucieusement pour la cuisson des topinambours, par exemple. Quelques feuilles ajoutées dans l’eau de cuisson suffisent à neutraliser cet effet redoutable pour certaines personnes. Les farces et marinades préparées avec de la sauge officinale avant d’être cuites au four, les rôtis de viandes, certains fromages tirent d’énormes avantages gustatifs lorsqu’un peu de sauge leur est associée. L’histoire de la sauge ne date pas d’hier, elle débute en Égypte environ 6000 ans avant J.C, où l’on faisait boire des tisanes de sauge aux femmes, pour les rendre fertiles. En Grèce, elle était utilisée pour faciliter la digestion. Pour les Romains, c’était une grande plante médicinale, une plante sacrée.
Elle était cultivée obligatoirement dans les abbayes sous Charlemagne (782-814). À l’école de médecine de Salerne (en Italie du Sud), un vieux dicton: « Celui qui a de la sauge dans son jardin n’a pas besoin de médecin ». Il existe environ 500 espèces du genre Salvia ainsi que des variétés horticoles, seules, les sauges officinale et sclarée sont vraiment médicinales. Par ailleurs, il existe deux sortes de sauge officinale, celle à petites feuilles, gris vert, allongées et pointues, et la sauge à grandes feuilles, plus riche en thuyone (famille chimique: cétone). Elles ont les mêmes vertus. Elles sont très fréquentes dans la région méditerranéenne, sur les collines sèches et calcaires. À noter: ne pas les confondre avec la sauge des prés, Salvia pratensis, très commune dans le centre de la France, plante vivace, peu aromatique, elle est plutôt ornementale. Les feuilles sont très grandes, ovales et d’un vert soutenu. Les fleurs sont grandes, en épi et bleu foncé.
En cuisine, elle s’utilise seule, ne supporte pas d’être mélangée à d’autres plantes aromatiques.
Contre-indications : en cas de cancer du sein, ou de tout cancer œstrogèno-dépendant, fibrome, mastose; pour les femmes enceintes et allaitantes, les épileptiques et les jeunes enfants; pas d’utilisation prolongée chez l’homme et l’enfant. Éviter les préparations de sauge officinale à base alcoolique.