Concours Maisons et jardins fleuris 2015

Ce concours permet d’améliorer la qualité de vie des habitants et l’accueil des visiteurs (même si de nombreuses personnes ne s’inscrivent pas au concours mais participent au fleurissement de leur maison).

Ce premier concours 2015 a récompensé quatre maisons, celle de Mesdames et Messieurs :

  • BARRE Evelyne et André
  • DROIT Jeanine et Francis
  • LAMOTTE Josiane et Jean-Claude
  • ROUYER Marcelle et Guy

Les membres du Conseil Municipal, inscrits à ce concours, ont choisi de ne pas être récompensés. Nous renouvellerons l’expérience en 2016. N’hésitez pas à vous inscrire. Le bulletin d’inscription vous sera adressé au mois de mai.

Lire l’article dans Sud Ouest

Ci-dessous, des photos de la remise des prix, et “Maison et jardin fleuris” vus et dessinés par Sarah âgée de 5 ans :

Continuez à composter !

Compostage_collectif Taille de haies, tonte de pelouses, feuilles mortes… presque tous vos déchets verts et environ 30% de vos déchets ménagers sont transformables en compost.
Pourquoi composter ?
Pour réduire le poids de sa poubelle, pour disposer d’un produit naturel et pour faire un geste en faveur de l’environnement.
Un doute sur un déchet compostable ou non ?
Consultez l’annuaire des déchets sur www.agglo-rochefortocean.fr.

Demander un composteur :
envoyez un email à dechetterie@agglo-rochefortocean.fr
ou appelez le
Numero_vert_compostage

Réglementation des feux

Courrier de Mme la Préfète de la Charente Maritime du 9 Février 2010

Prévention des feux de forêts – Incinération des déchets verts

Par lettre circulaire citée en référence, Mme la Préfète appelle notre attention sur la nécessité d’éviter les incinérations de déchets verts par les particuliers en les invitant à utiliser prioritairement les déchetteries mises en place dans le département.
De ce fait, seulement dans certains cas exceptionnels, où il n’est pas possible d’utiliser d’autres moyens autorisés, M. le Maire peut accorder une autorisation exceptionnelle à condition qu’elle tienne compte des facteurs de risque, des contraintes saisonnières et des gênes de voisinage.
Une déclaration en mairie doit obligatoirement être faite au moins trois jours avant la date prévue pour l’opération, en utilisant un imprimé disponible en mairie ou sur ce site.

forest-fire-432870_1920

Utilisation de produits phytosanitaires

Nous vous rappelons les dispositions réglementaires suivantes :
L’application ou le déversement de tout produit phytosanitaire est interdit à moins de 5 mètres de la berge des cours d’eau, plans d’eau, fossés et points d’eau permanents ou intermittents figurant en points, traits continus ou discontinus sur les cartes 1/25000 de l’Institut géographique national. (Arrêté ministériel du 12/09/2006)
L’arrêté préfectoral du 8 juin 2009 complète l’arrêté ministériel du 12/09/2006 : l’application des produits phytopharmaceutiques est interdite sur le réseau hydrographique, même à sec, qui n’apparaît pas sur les cartes IGN au 25 000ème, (fossé, collecteurs d’eaux pluviales, points d’eau, puits et forages, avaloirs, caniveaux, bouches d’égout).
Ces infractions ainsi que le fait d’utiliser un produit phytosanitaire en ne respectant pas les mentions portées sur l’étiquette sont punis de six mois d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende. (Article L.253-17 du code rural).
En cas de renouvellement des faits, un procès-verbal d’infraction sera établi à votre encontre.

Utilisation_produits_phytosanitaires

Réserve Naturelle de la Massonne

Un site naturel d’exception

Le Conseil municipal présent, le matin lors de la sortie «Natura 2000», a continué par une visite guidée de la réserve Naturelle Régionale de La Massonne. Sandra Laborde et Thomas Dupeyron de Nature Environnement 17 ont été de précieux guides.

Ancienne réserve naturelle volontaire, le site de La Massonne possède le statut de réserve naturelle régionale depuis 2012. Ce classement volontaire a été demandé par l’ensemble des propriétaires, forts de leur volonté de préserver des richesses naturelles sur leur propriété : Monsieur et Madame BENIER, Madame RIVIERE et Madame DANDELOT. La réserve se localise sur les 2 communes de La Gripperie-Saint-Symphorien et de Saint-Sornin. Ces 100 hectares de propriétés privées sont ainsi soumis à une réglementation d’espace naturel protégé visant à préserver un patrimoine naturel exceptionnel, souvent rare et menacé. C’est pourquoi, la fréquentation du site est interdite en dehors des sorties nature et des événements organisés par les gestionnaires, Nature Environnement 17 et la Ligue pour la Protection des Oiseaux ; de même il est strictement interdit tout prélèvement et cueillette (fleurs, champignons, animaux). Toutes les actions menées sur le site répondent à des objectifs de préservation des milieux et des espèces naturelles, cadrées dans le Plan de Gestion et sous la responsabilité de Nature Environnement 17 (gestionnaire principal).

L’intérêt de la Réserve Naturelle Régionale (RNR) de La Massonne réside principalement dans sa mosaïque d’habitats naturels et sa flore très diversifiée, entre marais, boisements et landes.
Malgré une superficie modeste, la diversité biologique de la réserve y est remarquable et associe des milieux aussi variés que du marais sur alluvions fluviomarines, divers types de boisements, des landes, des prairies humides ou mésophiles et plusieurs habitats d’origine anthropique (ancienne sablière reconvertie en étang, anciens marais salants…). On dénombre à ce jour sur la réserve près de 600 espèces végétales, ce qui en fait l’une des plus riches de l’ouest de la France dans sa catégorie de taille, et la plus diversifiée de la région Poitou-Charentes, réserves nationales et régionales confondues (J. Terrisse, 2008). Parmi ces nombreuses espèces, vingt-huit d’entre elles sont considérées comme rares à divers titres et bénéficient d’un statut légal de protection. On peut ajouter à cela les plantes d’un intérêt particulier qui, de par leur rareté dans la région, renforce l’intérêt botanique du site.

Réserve_Naturelle_Régionale_Massonne

La gestion de la réserve, en concertation avec les propriétaires, consiste à mettre en oeuvre des travaux d’entretien et de restauration des milieux naturels afin d’en assurer le bon état de conservation et ainsi de préserver une biodiversité très remarquable. La faune et la flore abritées sur le site font l’objet d’inventaires et de suivis spécifiques permettant d’évaluer les richesses naturelles et d’évolution de la biodiversité de la réserve. Enfin, l’accueil du public est organisé à l’occasion de plusieurs événements permettant de partager notre lien avec ce patrimoine et d’en présenter sa biodiversité et son histoire.

Les landes de la RNR de La Massonne font partie du site Natura 2000 des Landes de Cadeuil et c’est dans ce cadre là que nous avons mis en place un programme expérimental de restauration.

Depuis 2009, Jean-Michel et Roselyne BENIER ont permis de réaliser une phase de travaux sur 3 hectares de landes, en s’engageant pour un Contrat Natura 2000 d’une durée de 4 ans. En 2009, nous avons débuté des chantiers de restauration manuelle des zones de lande à l’abandon. Jusqu’en 2013, les travaux mis en oeuvre sur les zones de rajeunissement de la lande ont été menés à bien, entre octobre et décembre. L’objectif majeur de ces travaux était de rajeunir les milieux de lande et de retrouver le cortège floristique des différents habitats présents sur la réserve.

Une étude du paysage mené en 2008 a montré que les Landes de Cadeuil ont déjà perdu 75 % de leur surface en moins de 50 ans, il ne reste aujourd’hui que de « minuscules » zones relictuelles qu’il est primordial de conserver. Un entretien régulier des landes permettra d’éviter la colonisation par les arbustes préfigurant le boisement qui conduirait à terme à la disparition des habitats de lande sur le site. Les différents stades de végétation de la lande sont tous intéressants car ils favorisent la présence d’espèces d’intérêt patrimonial différentes. L’entretien de ces milieux restaurés sera mené en procédant à des rajeunissements périodiques (par tranche de 10 à 15 ans). Les chantiers de restauration seront poursuivis pour le rajeunissement des secteurs à fortes
potentialités.

Contact pour tout renseignement sur la RNR (sorties, transhumance etc) : Sandra LABORDE 05 46 41 39 04.
Lien : www.nature-environnement17.org/nos-actions/conserver/la-massonne